sophrologie et phobies

Comment gérer ses phobies avec la sophrologie ?

sophrologie et phobies

Sophrologie et phobies : Agoraphobie, claustrophobie, arachnophobie, aviophobie, hématophobie, …, les peurs phobiques accompagnent le quotidien de beaucoup de personnes, à des degrés divers. Dans certains cas, il est possible de les contrôler, ou du moins de vivre avec. Mais, d’autres phobies sont telles qu’elles peuvent se manifester sous forme de troubles anxieux, de stress chronique, de sentiment de honte persistant, au risque de profondément bouleverser – voire handicaper – notre quotidien. Pour les maîtriser, la sophrologie peut s’avérer une méthode naturelle particulièrement intéressante.

Sophrologie et Phobies : Comment gérer les angoisses ?

À la différence de la peur, qui trouve son fondement dans la réalité immédiate (un danger imminent, une situation alarmante), la phobie désigne une peur panique, irrationnelle et démesurée, qui survient sans raison apparente. Il s’agit d’une pure création de l’esprit, dans la mesure où la phobie se manifeste sans qu’il n’y ait de véritable danger. Alors que la peur constitue un instinct de protection nécessaire, et ponctuel, la phobie, elle, est un trouble psychologique qui revêt un caractère persistant, paralysant, et presque insurmontable.

On distingue, en général, les phobies simples (relatives à une chose concrète, comme un animal ou une situation) des phobies sociales, plus complexes, qui peuvent entraîner des situations difficiles à vivre au quotidien. Il peut s’agir, par exemple, de phobie scolaire, d’agoraphobie (peur de se trouver dans un espace public), ou encore de peur d’être observé et/ou jugé. Dans la plupart des cas, ces phobies sociales s’accompagnent de symptômes psychiques, comme un mal-être occasionnel ou permanent, mais aussi physiques et comportementaux, comme des crises de panique (tremblements, bouffées de chaleur, sensation d’étouffement, vertiges, nausées, …). Les phobies trouvent souvent leurs causes dans des événements traumatisants subis pendant l’enfance ou à l’âge adulte, même si certains facteurs génétiques peuvent également influer.

Quel est le rôle de la sophrologie dans le traitement de la phobie ?

Sophrologie et phobies font bon ménage. Si les phobies simples peuvent être contrôlées par l’évitement (par exemple, éviter d’être en contact avec une araignée, si vous êtes arachnophobe), les phobies sociales peuvent engendrer une profonde détresse psychologique, un déséquilibre psychique, voire des épisodes dépressifs de plus en plus fréquents et intenses, au cours desquels vous vous sentez en permanence menacé(e). Ces signaux doivent vous alerter

C’est là que la sophrologie peut intervenir. Concrètement, la pratique sophrologique ne peut pas vous guérir complètement de votre phobie. Néanmoins, elle permet de mieux gérer les situations d’anxiété que ces peurs incontrôlables et démesurées créent en vous. En vous aidant à reprendre le contrôle de vos émotions, avec des exercices de respiration et de méditation entièrement personnalisés, la sophrologie vous permet d’accueillir et d’appréhender ces situations avec bienveillance. Petit à petit, vous apprenez à dompter vos peurs, à vous apaiser, pour un quotidien beaucoup plus serein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.